Nouveaux produits

Déjà vus

Mystères joués en Maurienne au XVI°s Agrandir l'image

Mystères joués en Maurienne au XVI°s

Mystères de la passion de Notre

Neuf

Mystères de la passion de Notre Seigneur Jésus-Christ ( fin 16ème circa 1573)

Un volume in folio de 185 ff incomplet des 6 premiers feuillets, nombreux commentaires manuscrits du XIXème siècle interfoliés . Cf J. Chocheyras, le théâtre religieux en Savoie au XVIème siècle, Genève Droz, 1971, p 182 et suivantes

Plus de détails

1 Article

2 200,00 € TTC

Fiche technique

Catégorie Régionalisme
Période d'Edition 16 ième siècle

En savoir plus

Un mystère, au Moyen-Age, c’est la représentation à l’aide de personnages d’un mystère de la foi en vue de sa démonstration et de l’édification du public. Les mystères proprement dits, les plus nombreux et les importants ont été ceux de « La Passion ». La vogue des mystères fut immense. Rapidement, ils se développent et se représentent hors de l’Eglise. Ils tiennent dans la vie nationale une place si grande qu’on a peine à se l’imaginer. Ils passionnent, jusqu’au milieu du XVI°s, toutes les classes de la population dont ils font l’édification et l’amusement. Nous ne croyons pas qu’il y ait une seule région en France où le théâtre religieux ait été aussi en honneur qu’en Maurienne au XVI°s. Les représentations de Mystères ont eu lieu non seulement dans la ville Episcopale et les agglomérations de la plaine…mais aussi dans les paroisses de montagne éloignées de la grand’route (Louis Gros – Le mystère de l’Antéchrist – Chambéry, 1962 – G.A. Runnalls – Les mystères dans les provinces françaises – P., Champion, 2003)